Consolidation osseuse et activité physique

juil
20

Consolidation osseuse et activité physique

Il est coutume d’entendre dire qu’il suffit d’ingérer du calcium pour avoir des os solides.

Qui n’a pas vu et revu des dizaines de publicité à la télévision vantant les mérites des produits laitiers, bien sûr à chaque fois celles -ci sous entendent les bienfaits du calcium sur l’organisme.

En effet le calcium à une action consolidatrice des os. D’où les 3 produits laitiers à consommer par jour comme le préconise l’INPES*. Malgré une population française très consommatrice de produits laitiers sous toutes ses formes, nous observons très fréquemment des fractures osseuses qui touchent à tous les âges de la vie, en particulier les plus jeunes et les individus de plus de 55 ans.

D’après de sérieuses études américaines, il semblerait que l’augmentation de 2% de la masse osseuse réduise de 20 à 25% le risque de fracture ce qui n’est pas négligeable quand on sait que l’on dispose des clés en mains pour éviter ce genre de conséquence malheureuse.

En effet, d’après cette même étude, il s’avère que l’activité physique créé un phénomène électrique qui permet la fixation du calcium sur les os. Ce que l’on appelle la « mécanotransduction », cette même étude met en évidence que sans contrainte physique, le calcium ingéré ne semble pas se fixer aux os. Ce qui signifie que manger un produit laitier ou 4 par jour n’aura pas plus ou pas moins d’influence sur la solidité de vos os.

De plus, il faut savoir que le calcium n’est pas le seul élément déterminant dans la solidité osseuse. En effet il faut savoir que la plupart des cas présentant une insuffisance de solidité osseuse, il s’avère que ça soit essentiellement du à une carence en vitamine D, souvent en fin d’Hiver et chez les femmes enceintes. Cette vitamine D a pour fonction de favoriser la fixation et l’assimilation du calcium. Il faut savoir que cette vitamine est naturellement secrétée par l’organisme à condition que celui-ci soit assez souvent exposé au soleil, situation impossible pour la plupart d’entre-nous, car l’emploi occupé s’exerçant très souvent en milieu intérieur, et ne permettant pas de s’exposer au grand jour.

Pour résumer cet article, les études scientifiques préconisent donc l’activité physique afin d’assimiler et fixer vitamine D dans le but de préserver et de consolider son capital osseux.

Ces mêmes études conseillent la pratique de la course à pieds, des sports de sauts, de la musculation ,…

En bref tous les sports dont le corps supporte son propre poids ou une charge sont idéaux, même du renforcement musculaire léger permet d’améliorer grandement la solidité osseuse.

Quelques aliments contenant de la vitamine D: poissons gras tels que saumons, sardines, foie de morue, oeufs, produits laitiers.

Références:

INPES: Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé

Cummings SR, Melton LJ , Epidemiology and outcomes of osteoporotic fractures, The Lancet, 18 mai 2002, Vol. 359, No 9319, 1761-7.

About Olivier

Derniers articles